• Structurer les services de l’eau par une approche participative En savoir plus
  • Accompagner la mise en place d’une gestion durable et responsable des déchets ménagers En savoir plus
  • Développer une filière durable de production de l'Ylang Ylang En savoir plus
  • 1
  • 2
  • 3
Vendredi dernier, nous avons eu l’honneur de recevoir Monsieur l’Ambassadeur du Japon sur le site du futur centre de tri et de valorisation des matières recyclables de Moroni mis en place par la Mairie de Moroni, le Bureau Géologique des Comores et l’association 2Mains. Sa construction est financée en partie par la coopération japonaise mais aussi l’Union européenne et l’ambassade de France aux Comores.
La cérémonie de la signature de la 2ème phase du projet qui permettra l'acquisition des équipements de traitements des déchets (broyeuse, presse, équipements de manutention) s'est déroulée à la Mairie de Moroni, puis nous avons accompagné l'ambassadeur pour une visite du site afin qu'il puisse se rendre compte de l'avancement des travaux.
 
La prochaine étape consistera à l’installation des machines puis à la formation du personnel technique. 12 Points d'Apport Volontaire seront bientôt installés dans la ville de Moroni pour collecter les déchets recyclables qui seront ensuite acheminés au centre de tri par motobenne. 
On remercie chaleureusement Monsieur l’Ambassadeur du Japon à Madagascar (chargé des Comores) son Excellence Monsieur Ichiro OGASAWARA pour sa visite et son soutien à ce projet pilote.
On remercie aussi Monsieur le Maire de Moroni, Monsieur Bakari Ali Cheikh pour sa collaboration active. 

Les 19 et 20 décembre 2017 , a eu lieu le premier Forum pour la gestion durable des déchets

La Direction générale de l'Environnement et des Forêts (DGEF), la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université des Comores et l'association 2Mains ont organisé les 19 et 20 décembre, avec le soutien financier de l'ambassade de France aux Comores, un forum sur la gestion durable des déchets aux Comores à la Faculté des sciences et technique, université de la Corniche.

Conférences, débats, ateliers sectoriels, ces deux jours ont été consacrés à mobiliser grand public, experts et autorités pour faire de la gestion durable des déchets un enjeu prioritaire pour le développement durable des Comores.

Le 1er forum sur la gestion durable des déchets a été officiellement lancé après les discours  :

  • Du Commissaire à l’environnement, Monsieur Moissuli Mohamed Aziri ;

  • De L’ambassadrice de France, Madame Jacqueline Bassa Mazzoni ;

  • Du Directeur Général adjoint de l’environnement, Monsieur Siradji Mkandzilé ;

  • Du Doyen de l’université, Dr Achmet Said Mohamed.

Ouverture par les officiels
Stands de démonstrations

Après la cérémonie d’ouverture, les officiels ont eu l’occasion de visiter et d’assister aux démonstrations proposées par les différents stands

Artisanat et recyclage avec Banda Bitsi, Mhaza Ibouroi et Alima ; Gestion intégrée des déchets avec la région de Domoni/CRDE ; La vie des déchets par l'école française ; Le biogaz par le Bureau géologique des Comores ; Les briquettes de biomasse par l'association 2Mains ; Système éolien, photovoltaique et chauffe eau solaire par l'UDC Physique L3

Les conférences ont débuté juste après la visite. La matinée était dédiée aux conférences présentant la situation actuelle de la gestion des déchets aux Comores présentées par Mr Mousfou Issa, Agent de la Direction Générale de l’Environnement et des Forêts, Mr François Beudard , coordinateur de l'association 2Mains, et HSE au sein de la Société Comorienne des Hydrocarbures Moroni. 


Tandis que les conférences de l’après-midi et du lendemain étaient axées sur les expériences de gestion et de valorisation des déchets réussies dans la zone Océan Indien et en Afrique de l'ouest : la plate forme Re-sources pour la gestion des déchets au Burkina, Madacompost pour la valorisation des déchets à Madagascar, Enzo technic recyclage pour la vlorisation des déchets à Mayotte, Cycléa pour la valorisation des matières à la Réunion.

Conférences thématiques

Puis des expériences aux Comores avec : le croissant rouge comorien et la croix rouge française pour les déchets hospitaliers, Initiative développement pour la baie de Mutsamudu, la faculté des sciences et techniques pour le recyclage des déchets non biodégradables, les déchets d'ylang ylang et déchets biologiques et enfin le bureau géologique des Comores avec la méthanisation des biodéchets ménagers.

Atelier sectoriel

Le but de cet atelier, présidé par le Directeur Général de l’Environnement de Ndzuwani, était de « rassembler les acteurs insulaires, nationaux et internationaux afin de dresser une ligne de conduite quant au développement d’une politique de gestion durable des déchets ».

L’atelier a effectivement rassemblé une 40aine de personnes dont les représentants des autorités locales, insulaires et nationales, les partenaires techniques et financiers, les institutions et ONGs.

Aucune feuille de route pour l’orientation des actions à mener n’a pu être rédigée à la fin de cet atelier mais les échanges et les discussions ont pu souligner certaines pistes d’intervention qui pourront être utiles dans les initiatives en faveur de la gestion des déchets.

Pendant l’atelier sectoriel réunissant les politiques, se tenait, au même moment, dans la bibliothèque de l’université, un atelier de concertation entre les différentes associations de Moroni engagées dans la protection de l’environnement.

Les associations suivantes étaient présentes: Syah, Ngochawo, ADDUM, Association pour le Développement Durable et Ulanga de Moindzaza, LAMHA, Liberté Amitié Maturité Humanité pour l’Avenir, CDST, Club des Sciences et Techniques, JCI Comores, Jeune Chambre International, Banda Bitsi, Wunonobora, CAP, PNEJ, Plateforme National pour l’Entreprenariat des Jeunes et APE, Association pour la Protection de l’Environnement.

 Atelier "société civile"

Organisé avec l’appui de l’association SYAH, ces dernières se sont réparties en groupes afin de débattre sur six thèmes définis : sensibilisation dans les quartiers, tri des déchets dans la mangrove, énergies renouvelables, recyclage des couches et sachets, amélioration du système de ramassage.

et proposer des solutions qui pourront éventuellement être mises en place par les associations, elles-mêmes, accompagnées des autorités compétentes. Une restitution a été effectuée par la présidente de SYAH, devant les invités de l’atelier sectoriel.

Animation théatrale

Les deux journées se sont clôturées par une animation théâtrale (stand up) assurée par le Comoros Comédie Club. Le sujet de la gestion des déchets a été mis en scène de manière humoristique et avec succès.

 

 

Le bilan de la journée vu par la plateforme   

http://www.plateforme-re-sources.org/2018/01/moroni-comores-une-conference-internationale-pour-debattre-de-la-bonne-gestion-des-dechets/

et le journal 

https://alwatwan.net/societe/gestion-durable-des-d%C3%A9chets-des-experts-%C3%A9trangers-parlent-de-leur-exp%C3%A9rience-lors-du-forum.html

et en image avec un reportage de la chaine ORTC

 https://youtu.be/bAW4WaEXuro

 

Les cueilleuses de la filière Ylang se professionnalisent !

2Mains organise avec le soutien financier du fonds canadien pour les initiatives locales (CFLI) et du projet ELF, une formation en alphabétisation pour 105 cueilleuses de la filière ylang des villages de Adda, Chaweni,Gégé, Gnamboimro, Hachipenda, Hajoho, Koni Djodjo, Limby, Mromaji, Mromvovo et Nunga.
Après seulement 3 semaines de formation, ces femmes âgées de 16 à 70 ans sont assidues et font toutes des immenses progrès qui vont les aider dans leur vie quotidienne et dans leurs projets professionnels.

    

 

 

La Direction Générale de l’Environnement et des Forêts (DGEF) de la Vice Présidence en charge du Ministère de l’Environnement,  la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université des Comores et l’Association 2Mains organisent les 19 et 20 décembre, avec le soutien financier de l’Ambassade de France en Union des Comores, un forum sur la gestion durable des déchets aux Comores à la Faculté des Sciences et Techniques, Université de la Corniche.

Conférences, stands, débats, ateliers sectoriels, ces deux jours seront consacrés à mobiliser grand public, experts et autorités pour faire de la gestion durable des déchets un enjeu prioritaire pour le développement durable des Comores.

On vous attend là bas !