• Structurer les services de l’eau par une approche participative Read More
  • Accompagner la mise en place d’une gestion durable et responsable des déchets ménagers Read More
  • Développer une filière durable de production de l'Ylang Ylang Read More
  • 1
  • 2
  • 3

        

 

CONTEXTE

Si 81% de la population a accès à un point d'eau aménagé, la population ayant accès à l'eau salubre est estimée à 4,7% (sources: rapport PNUD 2006, rapport Société du Canal de Provence 2009, NAPA report 2009). Les sources d'approvisionnement en eau de boissons les plus utilisées par les ménages sont : les bornes-fontaines publiques (30,6 %), la récupération des eaux de pluies dans les citernes (24,2 %) et les raccordements à domicile (15%) (EIM 2004). Les conséquences directes de l'insalubrité de l’eau de boisson sont la forte prévalence des maladies d’origine hydrique, telles que la diarrhée (18,3% chez les enfants de moins de 5 ans) et des épidémies de choléra  et de typhoïde.

OBJECTIFS

  • Aider à la structuration des services de l’eau
  • Transférer une technologie simple de potabilisation de l’eau
  • Accompagner les autorités publiques dans l’organisation du secteur

 

ACTIVITES

Transférer une technologie simple de potabilisation de l’eau

Le secteur de l’eau potable a un fort potentiel d’amélioration et toutes les ramifications du secteur nécessite des études approfondies, un renforcement de capacités et l’aménagement d’infrastructures en adéquation avec les besoins et le contexte socio-géographique. L’association 2 Mains s’implique depuis 2012 et intervient notamment dans l’accompagnement des communautés pour une structuration participative des services de l’eau.

 

Potabilisation, gestion et sensibilisation sont les mots d’ordres du programme « Eau Potable pour Tous » qui, en transférant la technologies WATASOL développé par la fondation Antenna Technologies, permet aux villages de produire de manière simple et autonome, une solution chlorée réduisant les contaminations dans l’eau de boisson.

La technologie Watasol

Accompagner les autorités publiques dans l’organisation du secteur

Le constat de la multiplication des acteurs souhaitant s’investir dans le domaine de l’eau, notamment à Ngazidja, a orienté une réflexion relative à l’organisation du secteur qui a conduit à la création de la Maison des Services de l’Eau. Cette structure insérée dans 2Mains est un point focal en matière d’expertise et de mise en œuvre de techniques et projets liés à l’accès à l’eau potable aux Comores, et s’intègre dans le cadre institutionnel de l’Eau Potable aux Comores.

En accord avec les autorités compétentes en Union des Comores et des partenaires techniques et financiers impliqués comme l’Agence Française de Développement, l’association est intervenue dans la réalisation du premier schéma directeur de l’eau régional du pays, dans la région du Badjini Est.

Ce document, validé par l’état, oriente les diasporas, autorités, communautés et autres partenaires dans leur implication technique et financière et permet la construction d’ouvrage et de systèmes de gestion en cohérence avec le contexte local. 

RESULTATS

La technologie WATASOL a été transférée dans 15 villages partenaires, organisés autour d’une association des usagers de l’eau

  • Validation par les Autorités du schéma directeur de l’eau de la Région du Badjini-Est

  • 2 laboratoires centralisés de production de chlore installés à Ngazidja, à Moroni et à Fomboni

  • 2 sites universitaires équipés de systèmes de potabilisation d’eau et fontaines d’eau potable

  • Création de la Maison des Services de l’Eau, point focal en matière d’expertise et de mise en œuvre de techniques et projets liés à l’accès à l’eau potable aux Comores, insérée dans le cadre institutionnel de l’Eau Potable aux Comores

 

PERSPECTIVES

En 2017, dans le cadre du projet de Structuration Participative des Services de l’Eau à Ngazidja, 20 établissements scolaires auront été équipés de fontaines d’eau potable et 30 villages bénéficieront d’un système participatif de potabilisation de l’eau. L’ensemble des bénéficiaires auront été sensibilisés à l’hygiène, la santé et l’importance du paiement des services de l’eau.

La Maison des Services de l’Eau représentera le réseau PSeau-Océan Indien à Ngazidja.

PARTENAIRES

La Fondation Antenna Technologies apporte une assistance en termes d’encadrement technique et de gestion de projet incluant des missions de terrain. Le Croissant Rouge comorien et la Croix Rouge française participent aux activités de sensibilisation à l’hygiène et à la santé liée à l’eau.

Le programme est financé par le Programme Franco-Comorien de Codéveloppement géré par l’Ambassade de France en Union des Comores, l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne en Tanzanie, la Fondation Antenna Technologies.

La réalisation du Schéma Directeur du Badjini-Est a été financée par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, le Conseil Régional PACA et les bénéficiaires de la région du Badjini-Est.